Association Asie Sorbonne

Les objectifs de l’association sont de :

a) Faire connaître les cultures de l’Asie (Asie du Sud, Asie du Sud-Est, de la Haute-Asie, des pays himalayens et de l’Extrême-Orient).

b) Favoriser les publications à caractère scientifique et les activités de valorisation tendant à faire connaître ces cultures.

c) Établir des liens et organiser des rencontres avec les associations existantes en France et dans tout autre pays.

Moyens

L’association organise régulièrement des conférences exceptionnelles fondées soit sur le principe d’un dialogue entre deux personnalités éminentes dont les recherches rencontrent les grandes interrogations de la pensée moderne, de l’Asie orientale à l’Occident, soit sur le principe d’une causerie par un professeur de la Sorbonne qui relaterait l’histoire de sa recherche personnelle. Recueillir leur parole, c’est mettre en lumière une trace essentielle des avancées en sciences de l’homme.

Ouvrir un dialogue inédit entre spécialistes originaires de disciplines et cultures différentes ou offrir une tribune, libre parole, à un professeur de la Sorbonne peut faire jaillir une parole inédite, révéler des aspects moins connus, voire inexplorés, de la problématique choisie. Destinées au grand public cultivé qui s’intéresse à l’Asie, ces rencontres sont l’occasion pour les conférenciers de transmettre et de partager ce qui leur tient le plus à cœur.

Disciplines : archéologie, histoire de l’art, architecture, musique, arts de la scène, philosophie, littérature.

L’association soutient également occasionnellement des événements exceptionnels en rapport avec ses objectifs.

Formes

Les conférences sont publiques. Elles sont, chaque fois que cela est autorisé, filmées et font alors l’objet d’un montage pour les archives audiovisuelles de la recherche (HAL, BnF) et consultables sur accès réservé (via le site de l’Association Paris Sorbonne).

Lieux

Université Paris-Sorbonne, INHA ou autre lieu spécifique à l’événement.

Conditions

Une contribution ou l’adhésion à l’association constituera le ticket d’entrée à la conférence.

Historique

La première conférence a eu lieu le 31 mai 2016 entre Jacques Giès, spécialiste de la peinture bouddhique chinoise, et Chen Yingshi, éminent musicologue chinois, qui a travaillé en particulier sur les notations musicales de Dunhuang (Fonds Pelliot). Elle a été filmée.

Elle est disponible en accès réservé aux membres : en construction